[CHRONIQUE LIVRE] LE CIRQUE DES RÊVES // ERIN MORGENSTERN

Résumé

« Le cirque arrive sans crier gare. Aucune annonce ne précède sa venue, aucune affiche sur les révèrbères, aucune publicité dans les journaux. Il est simplement là, alors qu’hier il ne l’était pas. »

Sous les chapiteaux rayés de noir et de blanc, c’est une expérience unique, une fête pour les sens où chaque visiteur peut se perdre avec délice dans un dédale de nuages, flâner dans un luxuriant jardin de glace, s’émerveiller et se laisser enivrer…
BIENVENUE AU CIRQUE DES RÊVES !
Derrière la fumée et les miroirs, la compétition fait rage. Deux jeunes illusionnistes, Celia et Marco, s’affrontent dans un combat magique pour lequel ils sont entraînés depuis l’enfance. Cependant ils s’aiment, et cette passion pourrait leur être fatale.

Mon Avis 

Ce livre, j’en ai énormément entendu parler sur la blogosphère. Influençable comme je suis, j’ai, bien évidemment, succomber aux sirènes de la tentation. Je me suis donc, procurée ce livre en VO parce que je devais être en mode « l’anglais c’est la vie ». En le commençant, je dois avouer que j’ai eu beaucoup de mal à accrocher à l’histoire. Je n’ai pas été happée par le récit ce qui fait que je le lisais très, mais alors, très lentement. Je pouvais le poser et ne pas ressentir le besoin d’en savoir plus sur les personnages ou l’action. Et, à ce niveau là, je pense sincèrement qu’il ne m’a pas totalement convaincu car quand je suis dans une lecture qui me plait vraiment, je ne lâche pas le livre avant d’avoir le fin mot de l’histoire. Ici, ça n’a pas du tout été le cas, malheureusement ! Mais développons un peu pourquoi :

Les personnages : et ils sont nombreux et à la fois pas tellement que je vous explique; il y a les  principaux Célia et Marco, deux enfants pas chanceux dans leurs vies puisqu’ils ont tous les deux perdus leurs parents respectifs (quoique dans le cas de Célia, c’est un peu diffèrent mais au final, c’est tout comme elle était orpheline, pour moi). Ils sont bien développés, heureusement d’un côté vu que c’est les principaux, l’histoire repose sur eux.

Ensuite, nous avons les jumeaux, Poppet et Widget, deux personnages dont on connaît tout. Ils ont un côté adorables et attachants. Je les ai préféré à Marco et Célia. Ils ont une grande importance dans l’intrigue et une part de mystère les entoure ce qui m’a plu.

Ce qui m’amène à Bailey, certainement mon personnage préféré de ce roman, qui est vraiment très sympa à suivre. On connaît aussi énormément de détails sur sa vie et c’est le personnage dont je me suis sentie le plus proche ^^

Mais les autres, et c’est là que tout se corse ^^, il y en a beaucoup, une profusion je dirais. Je renonce à tous vous les citer. Mais là où réside le problème, c’est que certains personnages auraient dû être plus développés. Plus liés à l’intrigue qui est trop concentrée sur Célia et Marco. Par exemple, les personnages de Prospero et surtout d’Alexander ou « l’homme au costume gris », on ne sait rien d’eux. Tout reste mystérieux, même après avoir fini le roman, je ne comprend toujours pas leurs motivations et je me rend compte que je ne sais que très peu de choses sur chacun d’eux. Je trouve ça réellement dommage car il y aurait eu de la matière pour faire des personnages supra-intéressants =) Il y en a pas mal d’autres que j’ai trouvé bâclé ce qui m’a vraiment dérangé !

Le rythme : Là aussi, je pense que certains passages étaient bien trop longuets pour au final, n’en dire que très peu. C’est le sentiment qui m’a accompagné tout au long de ma lecture. Le final, j’en attendais beaucoup, il aurait pu me faire totalement changer d’avis. Pour le coup, il m’a déçu car il était plus que prévisible. Il ne m’a pas étonné alors que j’attendais un dénouement incroyable qui aurait justifier cette lenteur à mettre toute l’action en place. Mais non, l’auteure n’étonne pas et réalise, au final, une fin conventionnelle qui ne m’a pas ébloui (ce que j’aurais adoré !!)

La temporalité : là c’est un point positif ! J’ai bien aimé l’organisation de ces chapitres qui commencent par une date. La succession des chapitres n’est pas chronologique et j’ai adoré essayé de me repérer à travers les dates. Je trouve ça vraiment ludique !

L’Univers/le côté Fantastique : C’est quand même le gros point original de ce bouquin ! La grande partie de l’intrigue se passe dans un cirque (un magnifique décor quand même).  Avec, en prime un univers magique traité d’une façon originale puisque l’auteure en parle comme quelque chose de présent, qui existe, de tangible mais c’est juste nous, qui n’avons pas la patience ou le temps de l’observer, de la comprendre. Nous y restons aveugles alors qu’elle nous entoure. J’ai trouvé cette angle agréable et intéressant. L’intrigue magique est aussi très inventive, bon, je ne vous en dévoile pas trop car je spoilerais ! Je l’ai apprécié même si le manque de rythme ne rendait l’intrigue vraiment pas palpitante…

Pour Conclure

Un article un peu long ! Je tenais vraiment à justifier mon avis négatif au lieu de simplement dire « je n’ai pas aimé ». L’intrigue est inventive, le décor du cirque magique mais le manque de rythme, le dénouement décevant et des personnages qui auraient mérité d’être plus étoffés m’ont rendu cette lecture longue. Dommage, car je comprend pourquoi certains l’ont adoré, mais ça ne m’a pas suffit. *moi aussi, j’aurais voulu un coup de coeur =( *

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s