[CHRONIQUE LIVRE] RU // KIM THUY

Résumé

Une femme voyage à travers le désordre des souvenirs : l’enfance dans sa cage d’or à Saigon, l’arrivée du communisme dans le Sud-Vietnam apeuré, la fuite dans le ventre d’un bateau au large du golfe de Siam, l’internement dans un camp de réfugiés en Malaisie, les premiers frissons dans le froid du Québec.

Récit entre la guerre et la paix, ru dit le vide et le trop-plein, l’égarement et la beauté. De ce tumulte, des incidents tragi-comiques, des objets ordinaires émergent comme autant de repères d’un parcours. En évoquant un bracelet en acrylique rempli de diamants, des bols bleus cerclés d’argent ou la puissance d’une odeur d’assouplissant, Kim Thúy restitue le Vietnam d’hier et d’aujourd’hui avec la maîtrise d’un grand écrivain.

Mon Avis 

C’est un roman avec une écriture « sensible ». C’est un peu étrange dit comme ça mais je pense que ça traduit bien la façon dont Kim Thuy écrit. Elle parle de sujets personnels qu’elle a vécu : la guerre du Vietnam, l’exil puis la  dure reconstruction dans un autre pays de sa famille. C’est un récit qui touche le lecteur, on ne peut rester insensible en tournant les pages. C’est aussi comment l’écrivaine développe son histoire, la manière dont elle la raconte avec une sorte de distanciation face à ses souvenirs et ce sens du mot juste qui donne autant de force à cet ouvrage.

Elle écrit simplement, sans emphase et chaque mot, chaque description sont concises, précises, suffisantes. D’où ce sentiment de justesse. Il y a une impression de douceur aussi qui ressort alors que, pourtant, il y a des passages assez durs : on parle de la guerre du Vietnam quand même, ce n’est pas la période la plus joyeuse du monde : dirons nous !  Malgré ce contexte, un certain calme, une sérénité transparaît page après page. Chose que j’admire !

La structure du récit est un des points forts de ce roman. On est face à des chapitres très courts, qui s’enchaînent. Au début, je ne voyais pas trop où on allez me mener. Puis, une histoire se forme, on est entraîné dans cette succession de souvenir. On est happé par l’histoire qui est en train de se former devant nous et j’ai adoré ça !

Pour finir, c’est un lire très personnel. L’auteure partage avec nous des moments intimes de sa vie, et ce, avec une pudeur et une poésie dans l’écriture qui m’a ébloui. Il faut avoir un certain courage pour arriver à se livrer si entièrement et ouvertement à autrui. J’admire aussi ce côté là du roman et, personnellement, ça m’a vraiment touché de pouvoir partager ainsi sa vie.

Pour Conclure

Un roman sublime ! Rien d’autre à dire ^^

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s