[CHRONIQUE LIVRE] TENDRE EST LA NUIT // FRANCIS SCOTT FITZGERALD

Résumé

Tendre, la nuit ne le fut que brièvement pour les héros de ce roman, chez qui l’on pressent dès le début une fêlure qui laisse présager la chute. L’évolution est implacable, orchestrée par un récit impeccablement construit, efficace et délivré à travers plusieurs points de vue, dont l’alternance est motivée par la présence successive des protagonistes au devant de la scène. Bien plus que le roman autobiographique du couple légendaire Francis Scott et Zelda Fitzgerald, bien plus que la chronique d’une génération d’expatriés dite perdue, ce roman est un paradigme de la quête qui échoue.

Mon Avis

Petite article sur ce fameux livre de Fitzgerald : Tendre est la nuit. J’avais aimé de façon étrange Gatsby le magnifique. Je suis totalement fan de l’ambiance qu’arrive à créer l’auteur américain. Cet esprit des grandes fêtes d’entre guerre d’une génération qui a perdu toutes ses illusions et qui essaye de s’adapter à un nouvel ordre qui les déroutent, est quelque chose qui me touche particulièrement.

Tendre est la nuit est dans cette lignée : on suit des personnages qui ont tous leurs failles et évoluent dans un monde décousu, en manque de cadre et de valeurs.

L’écriture de Fitzgerald est superbe. Il arrive à transmettre toute la mélancolie de cette génération « perdue » et leurs désillusions au fil des pages. Cependant, comme avec Gatsby le Magnifique, vers le milieu/fin du roman, j’ai eu bien plus de mal à accrocher. Je trouvais qu’on tournait un peu en rond, au final. Même si en étudiant le texte en cours de littérature, un prof aurait très certainement interprété ce manque de rythme comme une illustration de l’étiolement progressif du monde qui entoure nos personnages… Ça n’empêche qu’en tant que lectrice, cette partie du roman m’a bien moins convaincu. Cependant, le dénouement en lui-même m’a bien plu car il est en accord avec le reste de l’histoire racontée par l’auteur. Elle est logique et a un sens quand on repense au roman dans sa globalité.

Malgré le milieu/fin du roman qui m’a bien moins emporté que la première partie du bouquin que j’ai littéralement dévoré et adoré, de nombreux thèmes abordés m’ont bien plu. La psychologie en tant que discipline scientifique et médicale est largement abordée ici. Je ne m’attendais pas à trouver ce thème à ce point là développé dans ce titre de Fitzgerald. Ce côté m’a agréablement surprise car il est très bien traitée.

On retrouve, comme dans Gatsby, les fêtes des années folles avec un échantillon précis et développé des personnes s’illustrant dans ces événements.

Ensuite, cette oeuvre est résolument « romantique » dans le sens où le personnage principal, Dick, est un homme fait pour aimer et être aimer mais il peine dans cet univers d’après-guerre bien trop terre à terre pour lui. Ce roman est l’histoire de sa vie. C’est un personnage excellent et auquel je me suis énormément attachée. Il est émouvant et déconcerte à la fois. Parfois, destructeur avec lui-même ou enjôleur, c’est une personnalité hors du commun que j’ai adoré suivre.

L’autre très bon point de ce roman c’est aussi sa narration. Honnêtement, Fitzgerald est un auteur dont j’admire l’écriture. Même si sa façon de développer ses histoires et surtout les fins de ses romans me laisse un peu plus mitigée, son écriture et sa manière de manier sa narration sont étonnantes de maîtrise. Dans Tendre est le nuit, vous passez des pensées d’un personnage à un autre sans vous en rendre compte véritablement. Ce qui a pour effet qu’au début du roman, vous vous demandez vite qui est le personnage principal de cette histoire car vous passez d’un point de vue omniscient à un autre avec une rapidité déconcertante. A aucun moment nous sommes perdus.

Pour Conclure

J’ai adoré la première partie du roman, cependant, le milieu/fin du roman m’ont semblé un peu plus longuet et en manque de rythme. Malgré tout, j’ai passé un bon moment de lecture car le dénouement m’a convaincu dans son ensemble. De plus, l’ambiance que crée Fitzgerald est délicieuse tout comme son écriture !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s