[CHRONIQUE LIVRE] ELANTRIS // BRANDON SANDERSON

 MON AVIS
Aujourd’hui, je reviens pour vous faire une review sur Elantris de Brandon Sanderson. De l’auteur, j’avais déjà lu l’année dernière Warbreaker qui m’avait plu sans me transcender. J’ai eu envie de réitérer l’expérience avec son premier roman.

Dans la préface écrite par l’auteur, on y apprend qu’il a travaillé sur ce livre pour le mettre gratuitement à disposition des lecteurs pour les attirer, montrer son travail, ce dont il était capable et ses thèmes de prédilections.
 
 

L’action se déroule dans un royaume imaginaire du nom de Arelon. Dans ce royaume deux villes principales, Kae qui est la capite et Elantris, ville où des demi-dieux vivaient jusqu’à l’apparition d’une mystérieuse maladie qui les a rendu maudits.

 
PicsArt_05-28-12.21.53On retrouve les sujets abordaient par Brandon Sanderson comme la religion et toute sa réflexion bien menée sur ce qu’est la divinité, la croyance. Il traite aussi le thème de l’extrémisme religieux et de la récupération politique de la religion comme un élément unificateur puissant.
 
Finalement, Elantris est un roman très politique où l’on suit les machinations de différentes personnalités politiques qui veulent s’accaparer plus de pouvoir.
 
Dans cet univers où le système de société ressemble beaucoup à la féodalité, les personnages principaux que l’on va suivre vont défendre des valeurs comme la solidarité, le respect des croyances, la liberté d’agir et de penser.
 
 

L’autre aspect important du roman est les systèmes de magie mis en place par Sanderson . C’est un auteur reconnu pour sa grande inventivité en matière de pouvoirs magiques et l’impact qu’ils ont sur l’intrigue développée. PicsArt_05-28-12.11.47Par exemple, dans Elantris, la magie repose sur la connaissance de plusieurs disciplines : la géologie, la calligraphie, le langage.

 
 

C’est une magie que les personnages redécouvrent puisque dans l’intrigue elle avait disparu ce qui donne encore plus d’importance à la connaissance que doit maîtriser le personnage pour l’utiliser. Et à ce niveau là, c’est assez intéressant.

 
Malgré tout, je suis ressortie de ma lecture avec quelques bémols. Le premier est la tendance de l’auteur à s’éparpiller. C’est mon deuxième livre de l’auteur, et je ressors encore avec cette sensation que certains passages n’étaient pas nécessaires. Cette impression qu’il aurait pu synthétiser plus ainsi, l’histoire aurait gagné en rythme. Car pour moi, Elantris manque cruellement de rythme dans les successions des péripéties.
 

Le deuxième et dernier bémol d’Elantris c’est l’intrigue qui est bien trop prévisible et déjà vu. Il n’y a pas de surprise. Même le twist de fin ne m’a pas paru étonnant car c’est un genre d’histoire que l’on a déjà tous une fois entendue.

Elantris est un ouvrage que vous trouverez passionnant si vous aimez tous ce qui est intrigues politiques, de cours dans un monde magique. Mais dans le fond, l’intrigue de base est extrêmement commune. Et le livre en pâti surtout qu’au niveau du rythme, il est assez lent.
POUR CONCLURE

Je pense sincèrement que ce n’est pas le meilleur livre écrit par Brandon Sanderson. Chose qui doit s’expliquer par le fait que c’est son premier roman. J’ai passé un bon moment avec. Je ne peux pas dire le contraire mais il y a de trop nombreuses fois où je me suis ennuyée, où j’ai trouvé l’action trop prévisible ce qui me laisse véritablement avec un avis en demi-teinte.

NOTE 

★★☆☆☆

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s