[CHRONIQUE LIVRE] THE MANIFESTO ON HOW TO BE INTERESTING // HOLLY BOURNE

MON AVIS
Dans ce livre, l’une des choses qui m’a le plus enchanté en commençant cette lecture est comment l’auteure arrive à étonner le lecteur. On arrive dans un roman à destination qui débute comme on s’y attend : une héroïne adolescente, pas la plus populaire de son établissement et qui désire devenir écrivaine. Ensuite, plus on avance, plus on apprend des détails qui peuvent paraître étonnant : par exemple, la famille de la jeune Bree vit dans les beaux quartiers dans une situation très confortable. 

La jeune fille vient donc d’un milieu social aisé, vit dans une ville plutôt calme sans problèmes et malgré tout, on est loin du stéréotype de la jeune fille à la Gossip Girl qui est jeune, riche et populaire. 
The Manifesto on How to be interesting est un livre qui s’amuse à jouer avec les clichés auxquels on est habitué dans les romans de ce genre. Chose appréciable. 
Les thèmes sont abordés de manière intelligente. C’est un roman qui est en accord avec son temps. Holly Bourne a réussi à ancrer son histoire dans un contexte vraiment réaliste.
Cette jeune Bree est une adolescente qui cherche à se trouver, à se définir. L’auteur montre toute la complexité que peut rencontrer les adolescents à se construire dans une société toujours plus connectée où les ados sont confrontés aux réseaux sociaux et à une importance croissante de l’image. 

PicsArt_05-28-12.05.26Holly Bourne dresse, à travers ce roman, une critique de notre société actuelle à constamment chercher à mettre en valeur une apparence de bonheur, de perfection. 

Finalement, la leçon à retenir du roman est le risque que produit cette obsession à paraître parfait et intéressant : on en oublie d’être, tout simplement, soi-même. 

La force d’Holly Bourne est de ne pas tomber dans un ton moralisateur à outrance mais d’au contraire, d’appuyer sur les effets pervers de cette société ultra-connectée et à quel point, les parents peuvent rapidement se sentir dépasser par ces problèmes assez nouveaux. Cependant, le roman n’est pas non plus exempte de défaut. J’ai trouvé qu’il y avait un côté assez fantasmé qui m’a laissé perplexe. Certaines éléments m’ont paru tirés par les cheveux et ne s’accordaient pas forcément avec l’ensemble du livre qui avait le mérite d’être très réaliste. 
C’est assez paradoxale car autant j’ai beaucoup apprécié le côté extrêmement réaliste de l’histoire, autant, certains choix m’ont paru ne pas refléter une certaine réalité. Après, Holly Bourne a le mérite de toujours aller au bout de ces idées et de traiter ces thèmes de façon pertinentes et complètes. Alors, même si certains éléments ne m’ont pas paru nécessaires, j’ai réussi à y trouver mon compte car l’auteure argumente et traite ses sujets à fond.
POUR CONCLURE

Un livre que j’ai trouvé pertinent d’un bout à l’autre. Très actuelle, ancrée dans une réalité, j’ai apprécié cette lecture. Même si quelques choix ne m’ont pas paru très judicieux, je reste conquise par ce roman !  

NOTE 

★★★☆☆

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s